Le charisme du Carmel

Le terme charisme, à l’égard d’un ordre religieux, fait référence à une caractéristique qui inspire le groupe et le distingue des autres ordres religieux. Le charisme de chaque famille religieuse chrétienne est la façon particulière par laquelle ses membres sont appelés à suivre le Christ. Étant donné que tous les chrétiens suivent le Christ, les charismes auront de nombreux éléments en commun, mais la manière dont ces éléments sont soulignés est ce qui donne l’identité d’un groupe religieux particulier.

Le cœur du charisme du Carmel est la prière et la contemplation. La vie et les traditions des premiers moines du Mont Carmel fournissent suffisamment de preuves pour ce trait du charisme du Carmel. La Règle du Carmel donnée par St. Albert insiste également sur ce point: «Chaque frère doit rester dans sa propre cellule ou à proximité, méditant jour et nuit la loi du Seigneur et veillant dans la prière, à moins d’être occupé à un autre service».

Prenant Marie comme la Mère et patronne du Carmel, les moines regardent son exemple pour apprendre à écouter la parole de Dieu, la garder et la méditer dans leur cœur.

Parmi les figures bibliques, Elie se distingue comme la source d’inspiration du Carmel quand il contemple le Dieu vivant et brûle avec zèle pour sa gloire. Les Carmes regardent son charisme prophétique comme le prototype de leur charisme de la méditation de la Parole de Dieu et sa proclamation au monde.

La qualité de la prière détermine pour le carme la qualité de sa vie communautaire et la qualité du service qu’il offre aux autres. La prière et la contemplation du carme ne sont pas des affaires privées entre l’individu et Dieu, mais doivent être partagées avec d’autres, parce que le charisme est donné au monde entier.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone