Les Reliques de Thérèse de Lisieux en Égypte

« Je voudrais parcourir la Terre, prêcher ton nom, mais ô mon Bien-Aimé, une seule mission ne me suffirait pas, je voudrais en même temps annoncer l’Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées… non seulement pendant quelques années. Je voudrais être missionnaire mais je voudrais l’avoir été depuis la création du monde et l’être jusqu’à la consommation des siècles». Ces paroles sont celles que sainte Thérèse a adressé à Jésus dans ses prières. Si elle n’a pas voyagé de son vivant, sa lumière a rayonné par-delà les océans.

Les reliques de sainte Thérèse ont commencé à voyager en 1944 lorsqu’elle a été nommée patronne secondaire de la France.   Après la victoire de 1945, un tour du reliquaire a été organisé à travers les diocèses de France afin de la remercier pour la paix.

En 1997, année du centenaire de la mort de Thérèse de Lisieux, le recteur de l’époque décide d’organiser un voyage des reliques dans trois grandes villes de France : Paris, Lyon et Marseille.  À l’époque, beaucoup de gens craignaient que cet événement soit un flop. Et pourtant le succès fut immédiat !  Aujourd’hui, les reliques de sainte Thérèse de Lisieux et de ses parents, les époux Martin, ont traversé une soixantaine de pays sur les cinq continents.

Les reliques de sainte Thérèse ont visité près de 70 pays et se poursuit   aujourd’hui. Le 30 septembre de cette année elle visitera Égypte et restera là jusqu’à 31 décembre.

C’est l’occasion de revenir sur leur signification et d’accueillir le fabuleux témoignage de foi et d’amour que nous livre la vie de cette sainte. La relique est le signe que ces hommes et ces femmes sont vivants en Jésus aujourd’hui. Prier auprès du reliquaire permet de vivre une communion entre la terre et le ciel. Toucher une relique n’est pas un geste morbide ou nostalgique ni un acte de superstition. Les reliques sont des signes de la présence agissante des saints auprès de nous. A travers ces pauvres signes, la puissance de Dieu se déploie à la mesure de notre foi et de notre prière.

La communauté des Carmes d’Égypte prépare avec enthousiasme cette visite.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone