L’amour, source de toute conversion

Des millions de gens se disent chrétiens, pensant, dans bien des cas, s’être convertis au christianisme. Or, est-ce bien le cas ? La conversion, c’est quoi, au juste ? Se convertir, c’est changer. Songez au papillon aux couleurs chatoyantes. Avant de devenir ce bel insecte, il ressemblait à bien autre chose. C’était, pour commencer, un œuf minuscule pratiquement invisible à l’œil nu, puis une chenille. Puis il a subi diverses transformations avant de devenir ce qu’il est. La Bible révèle que, nous aussi, nous devons subir une véritable métamorphose, car c’est bien de cela qu’il s’agit.

La conversion à la vraie vie, suppose le retour à l´intériorité qui nous ouvre l´accès à l´éternité. Evoquant la pensée augustinienne, il s’agit de chercher Dieu d´abord en nous-mêmes.

Dans le livre de la Vie (chap. 10) sainte Thérèse se rappelle des Confessions de Saint Augustin, des deux esclavages qu’il a vécu dans sa propre chair : intellectuel et moral, ensuite cette situation de malaise, d´écartèlement entre le finit et l´infini, la lutte entre les deux appels, les deux concupiscences, les deux amours, avec la conviction que l´expérience enracine, que toute libération sera impossible par les mécanismes et la force de la seule volonté. Cependant dans le jeu de cette lutte, surgit, après l’échec d’efforts solitaires, une grâce imprévisible de délivrance dont nous ne pouvons que reconnaitre la souveraine et divine gratuite. L´esclave d´hier commence une nouvelle expérience, celle d´une nouvelle création, expérience de liberté réelle et progressive, de participation a la liberté de Dieu. Thérèse d´Avila s´est reconnue elle-même dans cette description, précise, sobre, poignante.

L´Amour es la source de la conversion, la conversion nous fait entrer dans l´expérience et la dynamique d’une nouvelle création. C´est Jésus mort et ressuscite qui donne cette liberté. Il nous appelle à nous ouvrir à son Amour. C´est Dieu qui crée cette liberté en nous.

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone